Protégez-les toute l'année, découvrez nos offres en lots d'antiparasitaires !
Votre animalerie depuis 1984
Frais de port offerts dès 49 €
Services garanties Polytrans
Contact 02 41 92 49 60
Me Connecter
Mon Panier
Livraison GratuiteDès 59€
Entreprise françaisePlus de 9000 produits
5€ offerts surVotre 1re commande dès 59€
Remise fidélitéJusqu'à 5%
Pourquoi mon chat perd ses poils et comment y remédier ?

Pourquoi mon chat perd ses poils et comment y remédier ?

Le chat, comme tous les autres animaux, perd inévitablement ses poils, tout au long de l’année. Le poil pousse et meurt en permanence, de manière cyclique, ce qui est un phénomène tout à fait naturel chez l’animal. Cependant, par moment il arrive de retrouver des touffes de poils, plus fournies et de manière plus fréquente sur le tapis ou sur le canapé. Ces chutes de poils soudaines peuvent être normales, mais peuvent également être le symptôme d’une cause plus profonde. Le pelage du chat étant le premier indice visible de son état de santé, une perte particulièrement abondante de ses poils ne doit jamais être prise à la légère, et nécessite parfois la consultation et des analyses approfondies d’un vétérinaire. Quelles peuvent donc être les différentes causes de la perte de poils chez le chat ? Polytrans fait le point et vous donne des petites astuces pour limiter la dépilation chez le chat ainsi que les différents soins pour le chat possibles.

Mon chat perd ses poils, quelles peuvent en être la cause ?

Lorsque l’on constate que son chat perd davantage de poils, il faut savoir que cela peut être dû à une cause naturelle, ou être le symptôme d’une infection ou d’un dysfonctionnement qu’il faut alors traiter. Comment faire la différence ?

La perte de poils du chat liée à la saisonnalité

Si vous possédez déjà un chat, vous avez dû constater une perte plus importante de son poil à deux moments-clés de l’année : au printemps et à l’automne. En effet, le chat a deux mues dans l’année. La première intervient avant l’été, il perd alors tout son poil d’hiver pour se préparer à passer la saison chaude avec un pelage léger, et la seconde intervient avant l’hiver, son poil d’été laisse la place à un pelage plus fourni et donc plus chaud, qui résistera bien au froid.

Dans ces deux périodes, la chute de poils peut être parfois impressionnante, en particulier chez les chats à poils longs, mais nul besoin de s’inquiéter, il s’agit seulement d’un phénomène de saison.

Les parasites, à l’origine d’une dépilation importante

Les parasites, à l’origine d’une dépilation importante

En revanche, si vous constatez que votre chat perd plus de poils qu’à l’ordinaire en dehors de ces deux périodes de mue, cela est peut-être le signe d’une infection liée à des parasites. Les deux maladies parasitaires les plus courantes sont la Teigne et la Dermatite allergique aux piqûres de puces (DAPP). Ces deux maladies se soignent, cependant elles provoquent d’intenses démangeaisons engendrant une importante perte de poils.

La teigne est reconnaissable car il s’agit d’un champignon qui se développe en se nourrissant de la kératine présente dans le poil. Quand il se développe, des zones dépilées de formes circulaires apparaissent au niveau de la tête, du dos et des cuisses. La teigne est très contagieuse et doit rapidement être prise en charge car elle peut également se transmettre à l’homme. La DAPP, causée par les puces, provoque de fortes crises de démangeaison qui poussent le chat à se gratter avec violence, au point de s’arracher les poils.

D’autres parasites peuvent également être à l’origine de la chute de poils comme la Gale ou la Démodécie, une infection plus rare chez le chat, identifiable avec une dépilation très marquée autour du museau, de la bouche et des yeux.

Chute de poils, signe de dérèglement hormonal ?

Un autre facteur pouvant être à l’origine d’une perte de poils abondante, est un dérèglement hormonal. En effet, le poil pousse sous l’influence des hormones. S’il se perd de manière excessive, il est possible que le chat souffre d’un problème de la thyroïde et des glandes surrénales.

Lorsqu’il s’agit d’un trouble hormonal, la perte de poils est souvent localisée sur les flancs et le dos du félin. Dans ce cas-là, la peau aussi change d’aspect, elle s'épaissit ou s'amincit, et des petites pellicules sont souvent visibles. Pour vérifier qu’il s’agisse bien dérèglement hormonal, la seule solution est de consulter un vétérinaire qui procédera alors à une analyse de sang.

D’autres causes engendrant la perte de poils du chat

La perte de poils chez les chats peut également être due à d’autres facteurs qu’il est possible d’enrayer. Par exemple, interrogez-vous sur l’alimentation que vous donnez régulièrement à votre chat : est-elle adaptée à son métabolisme ? Est-ce une alimentation de qualité ? En effet, il a été démontré que certaines croquettes bas de gamme pouvaient provoquer des dysfonctionnements dans l’organisme du chat comme notamment une perte de poils excessive. Si votre chat n’est pas infecté par des parasites et n’a aucun problème hormonal, essayez alors de changer son alimentation.

De la même manière, il est possible qu’une allergie alimentaire soit à l’origine de la chute des poils. Pour en être sûr, il faut procéder à des analyses afin de déterminer quels types d’aliments provoquent ces allergies et ainsi éviter d’en donner à son petit compagnon.

Un chat qui perd ses poils, cela peut être un chat ayant des troubles comportementaux comme l’angoisse, le stress ou la dépression. Le mal-être peut en effet pousser le chat à s’arracher les poils. Il est important de chercher la cause du mal-être pour réagir en conséquence, d’autant plus qu’un état dépressif peut engendrer une perte totale d'appétit. Vous pourrez ensuite le traiter à l'aide d'un soin pour chat stressé.

Enfin, il faut savoir que l’âge du chat peut être lié à la densité de son pelage. Un chat âgé aura généralement tendance à avoir une fourrure plus clairsemée.

Comment remédier à la perte de poils du chat ?

Que le chat perde ses poils naturellement ou pour une autre raison, il est important de limiter la chute de poils autant que possible. En effet, outre la propreté de vos coussins et de vos tapis, limiter la perte de poils du chat, c’est empêcher que de trop grosses boules de poils se forment dans son estomac. Pour cela nous vous conseillons de brosser les chats à poils courts au moins une fois par semaine avec une brosse douce, et au moins deux fois par semaine les félins à poils plus longs. Dans les périodes de mue, n’hésitez pas à augmenter la fréquence du brossage selon l’importance de la dépilation.

Pour réduire la perte de poils de votre compagnon, il existe également des compléments alimentaires efficaces et naturels comme la levure de bière par exemple, qui rendra également le pelage doux et brillant.

Pensez aussi à vermifuger votre chat de manière régulière, de deux à quatre fois par an selon si le chat reste à l’intérieur ou s’il sort régulièrement, afin de limiter les risques de maladies parasitaires. Si votre chat est déjà atteint, n’hésitez pas à consulter le vétérinaire qui vous prescrira un traitement adéquat.

A titre préventif ou lorsque les parasites sont déjà là, il existe des sprays antiparasitaires à vaporiser dans tout l’habitat, et particulièrement dans les endroits préférés de votre matou permettant de lutter contre les tiques, les puces et autres nuisibles.

Dans tous les cas, si la perte des poils de votre chat vous paraît excessive, le bon geste est de demander conseil à son vétérinaire afin de trouver la cause et les moyens de la traiter.

Fidélité récompenséeChaque commande vous donne droit jusqu'à 5 % de remise
Approuvé par les consommateurs95% d'avis positifs
Jusqu'à 24 € de remise immédiateBénéficiez de nombreux codes avantages
Livraison 24/72hGratuite dès 49€ sur toute la France métropolitaine
Paiement sécuriséVisa, Mastercard , Amercican Express, Paypal, Chèque , Mandat Administratif
Retours et SAVTraitement par notre service client
Service Client Basé en FranceConseils et Numéro gratuit au 02 41 92 49 60
Plus de 5000 référencesUn large choix de produits de grande qualité
Paiement sécurisé

Transactions sécurisées par nos partenaires bancaires

CBVISAMastercardAmerican expressGoogle PayApple PayPaypalKlarna
Nos transporteurs

Livraison en point relais, à domicile ou en entreprise

DPDChronopostGLS
Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rater aucune de nos offres
Suivez-nous