Votre animalerie depuis 1984
Frais de port offerts dès 59 €
Services garanties Polytrans
Contact 02 41 92 49 60
Me
Connecter
Mon
Panier
Livraison GratuiteDès 59
Entreprise françaisePlus de 9000 produits
5€ offerts survotre 1re commande
Remise fidélitéjusqu'à 5%

Entretenir les oreilles de chien

Entretien des oreilles du chien en fonction de leur longueur

Ses oreilles demanderont plus de surveillance si elles sont pendantes. Il faut en vérifier régulièrement les conduits et, lorsqu'ils sont sales, y verser quelques gouttes d'un produit auriculaire pour humains (pharmacie) en massant bien la base pour faire remonter les saletés qu'on enlèvera avec un coton-tige.

Pour les races à oreilles droites, il peut arriver que des oreilles grandes et lourdes puissent retomber à la pousse de la 2ème dentition (vers 4-5 mois).

Ne pas attendre: appelez immédiatement votre éleveur ou consultez un vétérinaire qui, selon le cas, installera une légère attelle et/ou prescrira un complément alimentaire favorisant le durcissement du cartilage. Vous retrouverez tout le nécessaire pour le soin des oreilles du chien sur notre site internet.

Conseils en cas d'infection

En été ou pendant l'automne, on doit vérifier à chaque retour d'une promenade dans les champs que, surtout chez les chiens à oreilles pendantes, quelques épillets ne s'y sont pas logés.

S'ils sont encore à l'intérieur des pavillons auriculaires, on tentera de les enlever, mais complètement et avec soin, de façon à éviter qu'ils ne s'engagent plus loin dans le conduit auditif. S'ils sont trop profondément engagés, il faut très rapidement conduire le chien chez un vétérinaire afin que ce professionnel les retire avant qu'ils n'aient atteint le tympan.

Car, avec les mouvements du chien, les épillets progressent toujours vers l'intérieur de l'oreille et, si on tarde trop, ils peuvent occasionner une infection.

Si, lorsque vous lui nettoyez ses oreilles, vous récoltez sur le coton-tige des dépôts brunâtres, voire noirâtres, conduisez aussi votre chien chez un vétérinaire, car il peut s'agir d'un début d'infection, voire de gale, qu'il faut faire soigner au plus tôt avant que le mal ne s'aggrave.