Comment accueillir un nouveau chat quand on possède d'autres animaux ?

Comment accueillir un nouveau chat quand on possède d'autres animaux ?

De même qu'il est difficile pour une personne de se voir imposer la présence d'un nouvel individu chez lui, l'arrivée d'un nouveau chat est tout aussi délicate pour les animaux déjà présents au foyer. Compte-tenu de l'importance de la notion de territoire pour ces derniers, comment réussir l'introduction de ce nouvel occupant ?

Quelques étapes à suivre impérativement

L'une des premières difficultés dans le cadre de l'arrivée d'un nouveau chat est que l'âge, le sexe ou encore la race des actuels occupants n'ont aucune influence sur la réussite du processus. En revanche, il s'avère plus facile d'introduire un chaton de quelques mois plutôt qu'un chat adulte. Quel que soit le cas de figure, la question de la stérilisation sera déterminante pour garantir une bonne intégration. Avant d'envisager la phase de présentation, il est impératif de s'assurer que le nouveau chat ne soit porteur d'aucune maladie. C'est pour cela qu'une consultation chez un vétérinaire est indispensable en amont. Lors de son arrivée au sein de son nouveau foyer, le chat doit faire l'objet d'une période d'acclimatation de plusieurs jours pendant lesquels il ne devra pas être mis en contact avec les autres animaux. Une autre étape clé concerne l'appropriation du territoire et la confrontation des odeurs félines et canines. De façon progressive et régulière, il faut donc déplacer les animaux d'un territoire à l'autre et laisser le nouveau chat découvrir l'ensemble de la maison. Cette circulation des odeurs aura pour effet d'accélérer le processus d'acceptation.

La confrontation entre animaux : L'instant de vérité

Pour que l'acceptation du nouveau chat se passe sans difficulté, il faut éviter à tout prix de brûler les étapes. De nombreux propriétaires d'animaux sont si impatients de voir leurs animaux jouer ensemble qu'ils oublient le fait que l'intégration nécessite du temps et de la patience. Au terme de plusieurs jours d'acclimatation, la rencontre pourra être envisagée. Pour que celle-ci se déroule sans heurt, certains spécialistes recommandent de préparer la nourriture favorite de ses animaux et de déposer celle-ci de part et d'autre d'une porte fermée entre les anciens et le nouveau résident. Une fois que ces derniers auront entamé leur repas, la porte pourra être entre-ouverte. Ainsi, les animaux pourront se voir sans contact, ce qui constituera une étape supplémentaire dans le processus d'intégration. La phase suivante ne devra être envisagée qu'à partir du moment où les animaux seront capables de manger calmement tout en se voyant et sans exprimer le moindre signe d'agressivité. Les actuels résidents et le nouveau chat pourront enfin être mis en contact. Il s'agit de l'étape de « négociation » pendant laquelle ces derniers établiront leurs règles en termes de territoire et de domination. Si cette étape génère des disputes voire des bagarres, il est important d'y mettre un terme sans prendre position en faveur de l'une ou l'autre des parties. Si les affrontements perdurent, les animaux devront être isolés et le recours à un éducateur sera une solution à envisager.

 

@!@images@=@_media://56566@!@position@=@above_center@!@height@=@@!@width@=@@!@type@=@html

Commentaires

MARTINAUD , le 29/09/2017
IL FAUT ETRE PATIENT PLUSIEURS JOURS ET SOUVENT PLUSIEURS SEMAINES SONT NECESSAIRES AVEC DE VIEUX ANIMAUX - parole d'habituée