Votre animalerie depuis 1984
Frais de port offerts dès 59 €
Services garanties Polytrans
Contact 02 41 92 49 60
Me
Connecter
Mon
Panier
Livraison GratuiteDès 59
Entreprise françaisePlus de 9000 produits
5€ offerts survotre 1re commande
Remise fidélitéjusqu'à 5%

Le toilettage de l'Airedale Terrier

Airedale Terrier : une race plébiscitée à l'étranger


Les Anglais restent une référence dans la race. Les Américains élèvent en revanche un Airedale beaucoup plus grand, s'éloignant du standard suivi en Europe. La production française se place bien, celle des Belges et des Allemands (la race continuant à être fort appréciée outre-Rhin) est particulièrement remarquée.

La sélection porte notamment sur la qualité du poil : « une bonne texture accompagne un poil de bonne couleur », explique l'éleveuse Maryse Delaye ; « c'est pourquoi on ne voit plus beaucoup de manteaux gris ; le manteau noir est plus esthétique et son poil est meilleur.

Le chiot qui a une fourrure très courte aura plus tard un excellent poil, alors que celui qui a un poil laineux est certes plus attendrissant pour le public, mais son poil sera trop doux. »

Le toilettage de l'Airedale Terrier


En France, la race a subi une très nette baisse des naissances depuis la fin des années 1980, se stabilisant ensuite. La qualité de la production n'est pas en cause ; mais parmi les amateurs de chiens de famille au gabarit moyen, une partie est sans doute freinée par le toilettage, qui reste incontournable pour avoir un Airedale impeccable et qui continue à ressembler à un sujet de sa race.

Pour le simple entretien, rien d'insurmontable toutefois : épilation complète trois fois par an, avec quelques coups de tondeuse éventuels sur le cou, autour de l'anus, sur la tête ; si l'on ne se sent pas à la hauteur, on peut conduire son chien chez le toiletteur, en s'assurant qu'il sera épilé et non entièrement tondu : c'est certes plus rapide et facile, mais le poil perd sa texture et ses couleurs.

Pour l'exposition, le toilettage s'apparente en revanche à une savante sculpture destinée à mettre ses formes en valeur en variant la longueur du poil, sans laisser aucune démarcation entre les différentes zones traitées : on peut ainsi accentuer la longueur de la tête et de l'encolure, la profondeur de la poitrine, la robustesse de l'ossature, descendre le jarret.

Pour les sujets d'exposition, l'entretien est permanent : épilée toutes les semaines, la fourrure est maintenue courte. Ces chiens peuvent ainsi être présentés à n'importe quel moment. Du point de vue élevage et santé, l'Airedale est particulièrement solide : la reproduction se déroule sans accroc, avec des portées conséquentes de 8 à 9 chiots en moyenne ; la longévité est de 14-15 ans, la race semble peu touchée par les tares héréditaires.

Le prix du chiot, reste raisonnable. Voilà une race qui possède finalement bien des atouts et qui, patiemment, attend seulement qu'on le refasse savoir...