À votre service depuis 34 ans
02 41 92 49 60
Quels sont les sports canins ?

Vous êtes sportif et vous aimeriez partager une activité physique avec votre chien ? Outre le traditionnel footing qui peut se pratiquer au quotidien avec son chien, de nombreuses disciplines canines existent, et se pratiquent même en compétition, au niveau régional, national, voire international !

Comme pour chaque sport, les sports canins nécessitent une bonne préparation physique, pour le maître, mais également pour le chien.

Selon la discipline sportive choisie, le chien doit recevoir un dressage particulier, de sorte qu’il respecte bien les règles, et donne le meilleur de lui-même. Sports d’endurance, d’agilité, de vitesse, zoom sur les différents sports canins.

Les différents sports canins

Des sports d’endurance : Canicross et cani VTT

Le canicross et le cani VTT font sans nul doute partie des sports les plus pratiqués chez les chiens et leurs maîtres. En effet, courir avec son chien et pédaler aux côtés de son fidèle compagnon sont des activités assez courantes.

En revanche, lorsque l’on pratique l’un de ces deux sports, notamment en compétition, cela implique une préparation spécifique ainsi qu’un équipement adapté.

Pratiquer le canicross

Pour le canicrosss, le maître et le chien doivent parcourir une certaine distance le plus rapidement possible en étant reliés par une longe. Vous aurez donc besoin :

 

  • D’un harnais de traction pour votre chien
  • D’une ceinture pour vous-même (permettant d’amortir les éventuels chocs causés par le chien)
  • D’une longe de 2 mètres avec amortisseurs (qui relie le harnais du chien à la ceinture du maître)
  • De bonnes chaussures de courses

Si vous débutez, mieux vaut commencer l’entrainement en douceur. Préférez parcourir des distances courtes de manière régulière, plutôt que de chercher à courir le plus longtemps possible au risque de vous épuiser. Planifiez plusieurs entraînements par semaine, et augmentez progressivement la distance. Quoi qu’il en soit, un parcours de canicross n’excède jamais les 10 kilomètres. Si vous êtes fatigués ou que vous ressentez de la fatigue chez votre chien, inutile d’insister, car vous pourriez vous blesser et votre compagnon à quatre pattes aussi.

Après chaque entrainement n’oubliez pas de féliciter votre chien pour l’effort qu’il a fourni. Pour pratiquer le canicross en compétition, votre chien doit remplir des conditions telles que sa sociabilisation  avec les autres chiens, et une visite de contrôle  chez un vétérinaire afin de s’assurer de sa bonne condition physique.

S'entraîner pour le cani VTT

Pour faire du cani VTT vous aurez également besoin d’un équipement particulier, garantissant votre sécurité et celle de votre chien. Comme pour le canicross, préférez un harnais de traction plutôt qu’un simple collier qui pourrait exercer une pression désagréable sur le cou de votre animal, voire l’étrangler. Il vous faudra également une longe de 2 mètres et une barre fixée sur le cadre du vélo sur laquelle sera attachée la longe du chien. Pour votre sécurité, n’oubliez pas de porter un casque. Pour l'entraînement, procédez comme en canicross, de manière progressive.

Les sports canins de type « parcours »

Plusieurs sports canins se présentent sous la forme de parcours d’obstacles. Ces sports nécessitent une certaine condition physique ainsi qu’un dressage particulier du chien qui doit parfois se faire guider par son maître et franchir chacun des obstacles dans le bon ordre.

L’agility

L’agility est un sport très complet qui fait appel à l’agilité, la souplesse, l’endurance et l’intelligence du chien, et peut se pratiquer simplement pour le plaisir, ou en compétition. L’objectif de l’agility est que le chien réalise un parcours d’obstacles, simplement guidé par son maître. Dans ce sport, pas de laisse et aucun contact physique entre le maître et l’animal. Le seul lien entre le maître est le chien est la complicité. Souvent le maître accompagne le chien dans le parcours en courant à ses côtés et en le guidant au son de sa voix ou en faisant des gestes.

Pour briller en agility, il est essentiel que votre chien obéisse à des ordres simples de type « assis », « au pied » et fasse preuve d’un certain pragmatisme pour trouver comment franchir certains obstacles complexes. Pour vous entraîner avec votre chien, inventez différents parcours dans votre jardin ou dans la nature avec tout type d’obstacles : tunnel, barres, bidons, troncs d’arbre, etc. En moyenne un parcours d’agility compte entre 10 et 20 obstacles. Si vous rencontrez des difficultés avec le dressage de votre chien, n’hésitez pas à faire appel à un éducateur canin.

Le Jumping

Le Jumping est un parcours d’obstacles dans lequel votre chien devra franchir des tunnels, des slaloms et bien sûr faire nombreux sauts. Comme en agility, le chien doit être bien dressé, car il sera guidé uniquement par la voix et les gestes de son maître.

Le jumping requiert beaucoup de précision, car ce n’est pas la vitesse à laquelle le chien réalise son parcours, mais la manière dont est franchi chaque obstacle, qui sera noté par les juges. En cas d’erreur, le duo chien-maître recevra une pénalité de 5 points. En compétition il existe 4 catégories différentes selon la taille du chien.

Le Flyball

Contrairement à l’agility et au jumping, le flyball est un parcours d’obstacle que le chien devra franchir seul. Le maître reste sur la ligne de départ et n’a droit à aucune interaction avec son chien, c’est pourquoi ce sport canin nécessite une préparation méticuleuse et un dressage de qualité. Le principe est simple : le chien doit franchir un parcours de 4 haies. Une fois les 4 haies franchies, il doit ensuite appuyer sur une pédale qui actionnera le lancement d’une balle qu’il devra attraper au vol et franchir à nouveau les 4 haies.

En compétition, le Flyball se présente sous la forme d’une course relais qui se pratique par équipe de 4 chiens. L’équipe gagnante est la plus rapide.

Autres sports canins

L’obé rythmée

L’obé rythmée est un sport canin de dressage : le chien doit exécuter une série de mouvement au rythme d’une musique. C’est une sorte de chorégraphie que le maître et le chien exécutent ensemble, en parfaite synchronisation. Elle doit généralement raconter une histoire ou répondre à un thème particulier.

 

Le cavage

Le cavage est la discipline canine des chiens truffiers : elle consiste à creuser pour trouver des truffes. Considérée comme un sport, cette activité exigeante demande certaines aptitudes particulières comme une grande discipline, de l’endurance, beaucoup d’obéissance et bien sûr un flair développé.

Contrairement aux autres sports, l'entraînement au cavage se fait quand le chien n’est encore qu’un chiot en l’habituant très jeune au goût et à l’odeur de la truffe. Des compétitions de cavage existent dans lesquelles les chiens seront jugés sur la vitesse à laquelle ils ont trouvé les truffes, sur le nombre de truffes qu’ils ont trouvé et la manière dont ils ont procédé.

Le Frisbee

Le frisbee est un jeu que maître et chien pratiquent souvent. Il permet au chien de se dépenser et nécessite un petit entraînement : le chien doit apprendre comment attraper ce drôle de disque et à le ramener ensuite à celui qui l’a envoyé. Il existe des compétitions de frisbee qui se divisent généralement en 4 épreuves :

  • L’aller-retour : le chien doit attraper le frisbee le plus rapidement possible
  • Le cercle : se pratique sur un terrain circulaire
  • Le freestyle : enchaînement libre avec le frisbee
  • La longue distance : en 4 lancers, les concurrents doivent envoyer le frisbee le plus loin possible

Bien sûr il est possible d’inventer toute sorte de jeux et de sports avec son chien. Pratiquer un sport avec son chien est important, car cela permettra de renforcer la complicité entre le maître et le chien, tout en permettant à l’un comme l’autre de se dépenser sainement grâce à une activité physique.

Attention cependant, avant d’entreprendre un entraînement intensif, consultez votre vétérinaire de sorte à vérifier que votre compagnon est en bonne santé et peut sans problème supporter l’effort. De la même manière, il est préférable d’attendre que son chien ait terminé sa croissance pour commencer l'entraînement. Selon le caractère et la race de votre animal, il aura probablement plus de facilité et d’aisance dans certaines disciplines que dans d’autres. N’hésitez pas à lui en faire essayer plusieurs pour déterminer celle qui lui convient le mieux !

Commentaires

Test mail transactionnelsMathou , le 16/09/2019
Test mail transactionnels