Comment nettoyer la litière de son chat ?

Comment nettoyer la litière de son chat ?

 

La santé de votre animal, dépend de son hygiène de vie. Que ce soit alimentaire mais également en matière de propreté. Les chats domestiques vont faire leurs besoins généralement dans une litière placée à l'intérieur de l'habitation. Les micro-organismes y pullulent et peuvent parfois être porteur ou vecteur de maladies. La litière doit donc impérativement être nettoyée et désinfectée régulièrement. Mais comment s'y prendre ?

A quelle fréquence faut-il s'en occuper ?

Même si certains fabricants promettent de garder une litière propre pendant une semaine ou plus, il est toutefois recommandé d'ôter quotidiennement les déjections de votre compagnon à l'aide d'une petite pelle ramasse crottes ajourée. En effet, si vous ne sentez rien, votre animal lui a un odorat surdéveloppé. Sans ce nettoyage quotidien, il risque d'être gêné et de trouver un autre endroit pour se soulager. Le chat a besoin d'enterrer ses déjections, veuillez également à rajouter du composé si nécessaire.

Quand désinfecter ?

Évidemment, cela dépend du nombre de chats qui fréquente la litière, mais il est généralement recommandé d'en changer totalement une fois par semaine. Notez qu'il est nécessaire de procéder à un nettoyage complet avant de désinfecter. Nettoyer permet d'éliminer les souillures organiques grâce à un détergent efficace. Afin d'éviter toutes interactions avec le désinfectant, de l'eau chaude et du savon conviennent parfaitement. Vous trouverez une sélection de produits détergents adaptés.

Certaines litières agglomérantes peuvent rester collées au plastique, n'oubliez pas d'enlever la totalité de l'ancienne litière avant de nettoyer le bac à litière. Une fois le bac visiblement propre vous pourrez procéder à la désinfection. Celle-ci va permettre d'éliminer les bactéries et les parasites résiduels. Il vous faudra donc alterner les désinfectants afin de lutter contre tels ou tels micro-organismes mais également afin d'éviter le phénomène de résistance.

 

Commentaires

Pas encore de commentaires.