Anti aboiement

Dès lors qu'un chien se laisse aller à des aboiements intempestifs et à moins d'occuper une demeure éloignée de tout et de tous, la cohabitation peut devenir très compliquée. Les propriétaires de chiens vivant en appartement ou dans des quartiers résidentiels risquent rapidement de s'attirer les foudres d'un voisinage n'aspirant qu'à la tranquillité. On pense souvent, à tort, que seuls les aboiements nocturnes sont nocifs pour le « bien vivre ensemble ». C'est tout à fait faux et les hurlements et autres jappements diurnes peuvent s'avérer tout aussi insupportables.

Toutefois, si votre chien a tendance à aboyer pour un oui pour un non, la meilleure attitude à adopter est de conserver son calme. En effet, ce comportement n'est jamais anodin et peut être une réaction à l'ennui, aux sollicitations extérieures, à un besoin d'attention ou encore à une angoisse. Soyez bien attentifs à ces causes et, surtout, optez pour le bon système anti aboiement pour en gérer les effets.

Lire la suite




Sans douleur ni danger pour votre compagnon à quatre pattes, les colliers anti aboiements pour chiens constituent une réelle contrainte pour votre chien et c'est cette sensation désagréable qui le dissuadera d'aboyer. Chaque chien étant différent de par son gabarit, sa robustesse ou sa vitalité, les colliers sont proposés en différentes tailles. La plus petite est adaptée aux chiens dès 3,6 kg et la plus grande est idéale pour les grands et très grands individus dont le poids excède 18 kg, dans une limite de tour de cou de 71 cm, 90 cm en rajoutant une sangle complémentaire. Les systèmes anti aboiement varient selon les colliers qui peuvent être à vibration, à ultra son ou encore électriques.

Tout à fait inoffensifs pour votre chien, ces dispositifs proposent une réaction préventive puis punitive, ou bien directement punitive. Dans le cas d'un collier doté d'un système d'avertissement, le premier aboiement est suivi de bip plus ou moins sonores, censés dissuader l'animal de réitérer son comportement. S'il recommence dans un certain laps de temps, une stimulation électrique lui est alors envoyée. Le choix de la contrainte dépendra du tempérament de votre chien et vous pourrez, avec la plupart des modèles, régler l'intensité de la punition, le délai qui la sépare de l'avertissement ou encore enregistrer vous-même un message dissuasif.