À votre service depuis 34 ans
02 41 92 49 60
Employer les bons mots avec son chien

Communiquer avec son chien : paroles et gestes.

L'homme et le chien ne parlent pas la même langue. Pourtant avec un minimum de patience mutuelle et un dressage en douceur, votre chien va vite comprendre ce que vous lui demanderez. La communication c'est le b-a ba de toute bonne relation.

C'est pourquoi il faut avant tout comprendre son chien pour que le langage que vous allez instaurer entre vous soit clair et précis. Le chien est un animal intelligent même s'il n'a pas toujours envie de le montrer...

Parler à son chien, la base de l'éducation.

Vous n'aboyez pas, il n'a pas la parole. Ce n'est pas pour autant que comprendre son chien et qu'il vous comprenne soit impossible. Le chien est doué d'une intelligence qui peut lui faire enregistrer plus d'une centaine de mots. Encore faut-il qu'ils soient utilisés toujours pour les mêmes demandes et sur la même intonation.

Sans cette rigueur, vous risquez plutôt de rendre votre chien nerveux et il ne vous écoutera pas. Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage disait La Fontaine et ça se vérifie avec le chien. La répétition et les récompenses paient toujours, la brutalité ne sème que la peur et l'angoisse chez le chien.

Faire comprendre des mots à son chien n'est pas insurmontable.

Sauf si vous voulez que votre chien devienne le plus érudit de la planète, apprenez-lui quelques mots pour qu'il s'arrête de marcher, pour qu'il vous rejoigne, pour qu'il s'assoie ou qu'il assimile le moment où le jeu doit se stopper. Il ne faut pas user de sa patience, le chien se lasse assez vite. Au fil du temps, ces ordres répétés vont devenir machinaux à exécuter pour lui.

Si vous ajoutez un geste à cet ordre, il sera d'autant mieux enregistré. Par exemple, dites « stop » de façon abrupte en levant votre main au niveau de l'épaule, vous verrez que le chien stoppera sa course vers vous. Multiplier les exercices pour que communiquer avec son chien devienne un jeu d'enfant.

 

Commentaires

Oui mais...Dubos , le 19 févr. 2016 à 11:23:35
Article : manque de profondeur... Par exemple : Toujours ajouter son nom avant ou après quand on lui donne un ordre. Parler bas pour qu'il fasse la distinction entre un ordre normal et un ordre urgent ou vraiment obligé. Se retourner quand on n'est pas content de lui.. Etc... encore un petit effort !
dressagetoscninette , le 19 févr. 2016 à 17:36:28
Mes autres chiens comprenaient, mais maintenant mon york n'obeit pas du tout, malgré les récompenses Réponse Polytrans : Cher client bonjour et merci pour votre commentaire, nous comprenons l'objet de votre question mais malheureusement nous ne sommes pas en mesure d'y répondre. Je vous conseille de prendre contact avec un comportementaliste canin. A votre disposition le service commercial
Du sur mesureCuisy , le 19 févr. 2016 à 20:00:49
J'ai deux Border terrier, avec deux personnalités bien distinctes et pour les échanges "entre nous" j'utilise toujours les mêmes mots avec les mêmes intonations pour les mêmes ordres et ça fonctionne très bien. De leur côté, chacun d'eux a sa façon de "me parler"...regard, gémissements, aboiement (de satisfaction), on se débrouille et tous deux comprennent au moins une cinquante de mots et de petites phrases. Merci pour cet article très bien fait.
EducationCuisy , le 26 févr. 2016 à 20:17:45
Tout à fait d'accord avec le commentaire Dubos. Mais tout ça si on fait éduquer son chien, c'est ce que l'on apprend! et je rajouterai aussi que lorsqu'on se fâche après son chien c'est dans la foulée de la bêtise, on ne le menace pas pour remettre la punition à plus tard..;
Inscrivez vous pour laisser un commentaire!
du lundi au vendredi de 9h à 18h30

Inscription newsletter

Restez informé(e) de notre actualité et profitez de nos offres.
*
Les champs suivis d' un * sont requis.