Votre animalerie depuis 1984
Frais de port offerts dès 59 €
Services garanties Polytrans
Contact 02 41 92 49 60
Me
Connecter
Mon
Panier
Livraison GratuiteDès 59
Entreprise françaisePlus de 9000 produits
5€ offerts survotre 1re commande
Remise fidélitéjusqu'à 5%

L'obésité chez le chien

LE CHIEN AUSSI DÉSÉQUILIBRÉ QUE L'HOMME AU NIVEAU ALIMENTAIRE


Dans notre monde de distribution automatique alimentaires déséquilibrées, nos chiens aussi peuvent souffrir d'obésité.
Si certaines maladies ou interventions impactant sur le système endocrinien peuvent constituer des facteurs favorisants (hypothyroïdie, syndrome de Cushing, castration, corticothérapie), la plupart du temps le surpoids est dû à une alimentation trop abondante et trop riche, conjuguée à un manque d'exercice.

Comme chez l'homme, l'obésité réduit la durée et le confort de vie, et fait le lit de différentes pathologies (problèmes cardiaques, oculaires, usure articulaire, diabète). Si certaines races ou individus ont un comportement frugal, nombre de chiens ne s'autorégulent pas eux-mêmes, en tant que canidés, ils sont programmés pour ingurgiter beaucoup de nourriture afin de résister à une disette éventuelle. Le propriétaire doit donc être vigilant à leur place.

DOSEZ CORRECTEMENT LA RATION ALIMENTAIRE DE VOTRE CHIEN


L'apport alimentaire quotidien, calculé selon l'âge et la race, l'alimentation industrielle étant à cet égard particulièrement pratique à doser, doit être impérativement respecté, restes de table et friandises donnés qu'à titre exceptionnel (en bannissant totalement sucre, chocolat, biscuits pour humains).

On peut se faire une idée de l'état pondéral de son chien en tâtant le tissu adipeux entourant la cage thoracique : s'il est normal, on sent facilement les côtes. Un chien trop gros doit être mis au régime, dans un premier temps, l'apport alimentaire journalier se situera à 75% de la ration normale, voire à 50% dans les cas graves avec avis vétérinaire.

Fractionner les repas, donner des croquettes de régime, riches en protéines, en fibres et en minéraux, mais pauvres en matières grasses, permettent au chien de mieux supporter la restriction. C'est surtout en permettant à son chien de prendre un exercice physique suffisant que son état s'améliorera et qu'il conservera sa vie durant un poids optimal.