Marque : Stromiten

DRONTAL/PROFENDER/LOPATOL/STROMITEN

Vermifuge médicament
Avant de commencer un traitement antiparasitaire sur votre animal, il est conseillé de lui faire un shampooing si possible antiparasitaire
Nous sommes désolés de ne pas pouvoir vous vendre médicaments et vermifuges En effet, ces médicaments vermifuge ne peuvent être délivrés par des magasins physiques ou sites internet, même assistés d'un vétérinaire, ils ne rentrent pas dans le cadre... Lire la suite





Nous sommes désolés de ne pas pouvoir vous vendre médicaments et vermifuges

En effet, ces médicaments vermifuge ne peuvent être délivrés par des magasins physiques ou sites internet, même assistés d'un vétérinaire, ils ne rentrent pas dans le cadre des médicaments en vente libre de l'article du code de la santé publique L610 L5143, destinés au traitement externe des parasites de nos animaux de compagnie. Seuls sont autorisés à délivrer ces médicaments à traitement par voie d'administration orale ou classés en liste 2, les pharmaciens titulaires d'une officine ou vétérinaires , sous prescription ou dans le cadre professionnel médical pour des animaux dont ils ont la charge et le suivi.

L'administration de médicaments n'est pas anodine, Polytrans vous conseille pour les produits cités sur cette fiche, dû au fait de leurs molécules ou leurs effets contaminants du sang de votre animal de compagnie, un suivi indispensable par votre vétérinaire praticien.

Fiche de présentation des produits cités ci dessus, donnés à titre d'information et délivrés uniquement sur ordonnance vétérinaire.

DRONTAL â P DRONTAL â P XL

 

Composition

 

Comprimé sécable.· DRONTAL â P :
PRAZIQUANTEL.......................................................50 mg
PYRANTEL (s.f. d'embonate).........................................50 mg
FEBANTEL.............................................................150 mg
Excipients* q.s.p. ................................................

1 comprimé *dont arôme viande · DRONTAL â P XL :

PRAZIQUANTEL......................................................175 mg

PYRANTEL (s.f. d'embonate)........................................175 mg

FEBANTEL..............................................................525 mg

Excipients q.s.p. .................................................. 1 comprimé

Propriétés Ce vermifuge pour chiens associe trois anthelminthiques pour l'obtention d'un spectre anthelminthique complet. ¾ Le febantel, probenzimidazole, présente en trois prises une activité nématocide contre les trichures, les ascaris et les ankylostomes. ¾ Le pyrantel seul est surtout actif contre les ascaris. Ces deux anthelminthiques associés ont une action nématocide synergique qui se traduit par une prise unique pour une efficacité totale sur les nématodes gastro-intestinaux adultes et immatures. ¾ Le praziquantel est actif (en prise unique) sur les cestodes adultes et immatures : Taenia spp., Dipylidium caninum, Echinococcus spp. Les trois anthelminthiques associés confèrent à la spécialité un spectre anthelminthique complet et une grande facilité d'administration avec un traitement en prise unique. Indications Chez les chiots et chiens adultes polyparasités : affections à parasites sensibles au febantel, au pyrantel et au praziquantel. Traitement curatif des infestations par : ¾ les nématodes gastro-intestinaux adultes et immatures suivants : Trichuris vulpis, Ancylostoma caninum, Uncinariastenocephala, Toxocara canis, Toxascaris leonina. ¾ les cestodes gastro-intestinaux adultes et immatures suivants : Taenia spp., Dipylidium caninum. Contre-indications Ne pas administrer aux chiennes gravides durant les quatre premières semaines de gestation. Administration et posologie Voie orale Effets indésirables Non connus. Précautions d'emploi · Interactions : Ne pas administrer simultanément avec un autre vermifuge contenant de la pipérazine comme matière active.
· Surdosage :
Après administration de plus de 5 fois la dose thérapeutique prescrite, une diminution de l'appétit, des vomissements et une diarrhée passagère peuvent se manifester.
· Précautions particulières pour l'utilisateur :
Ne pas laisser à la portée des enfants.

 

Catégorie

Liste II.
A ne délivrer que sur ordonnance.


DRONTAL Chat


Composition

Comprimé sécable :
PYRANTEL (s.f. d'embonate) 80.0 mg
PRAZIQUANTEL 20.0 mg
Dioxyde de titane (E 171) 1.8 mg
Excipient q.s.p. 1 comprimé de 339 mg

Propriétés

Ce vermifuge associe deux anthelminthiques pour l'obtention d'un spectre anthelminthique complet.
· Le praziquantel, dérivé de la pyrazinoisoquinoléine, agit sur les cestodes. Son spectre d'action englobe Hydatigena (Taenia) taeniaeformis, Joyeuxxiella pasqualei, Dipylidium caninum, Mesocestoïdes spp et Echinonococcus multilocularis. Le praziquantel agit sur tous les stades de développement de ces parasites de l'intestin du chat.
· Le pyrantel, dérivé de la tétrahydropyrimidine, agit spécifiquement sur les nématodes, en particulier Toxocara cati et Ancylostoma spp.

Indications

Chez les chats polyparasités : affections à parasites sensibles au pyrantel et au praziquantel.
Traitement curatif des infestations mixtes par :
- Les nématodes gastro-intestinaux adultes suivants : Toxocara cati, Ancylostoma tubaeforme, Ancylostoma braziliense.
- Les cestodes gastro-intestinaux suivants : Dipylidium caninum, Hydatigena (Taenia) taeniaeformis, Mesocestoïdes spp, Joyeuxiella pasqualei, Echinococcus multilocularis.

Contre-indications

Etant donné que chez le chat l'infestation par des cestodes survient au plus tôt après la troisième semaine de vie, le traitement n'est indiqué qu'à partir de la troisième semaine de vie.
En l' absence d'information, ne pas administrer pendant la gestation.

Administration et posologie

Voie orale.
Chats : 5 mg/kg de praziquantel et 20 mg/kg de pyrantel, soit 1 comprimé pour 4 kilos de poids vif en une prise unique, soit en fonction du poids :
-1 à 2 kg : ½ comprimé
-2,1 à 4 kg : 1 comprimé
-4,1 à 6 kg : 1 comprimé ½
-6,1 à 8 kg : 2 comprimés
Administrer les comprimés directement dans la bouche ou les mélanger à l'aliment.
Effets indésirables

Les symptômes de surdosage n' apparaissent qu'à des doses 5 fois supérieures à la dose recommandée.
Me premier symptôme en cas d'intoxication est le vomissement.

Précautions d'emploi

Lors d'infestation des jeunes chats par des ascaris, compte tenu du cycle entéro-pneumo-entéral et du risque de transmission des parasites à l'homme, le traitement devra être renouvelé à des intervalles de deux semaines jusqu'à l'âge de trois mois, en utilisant un médicament actif sur les nématodes.

Catégorie

Liste II
A ne délivrer que sur ordonnance.

Laboratoire

BAYER SANTE Division Santé Animale

LOPATOL®100 LOPATOL® 500


Composition

Comprimé pelliculé.
- LOPATOL® 100 :
NITROSCANATE........................................................100 mg
Excipient q.s.p.........................................1 comprimé de 131,5 mg
- LOPATOL® 500 :
NITROSCANATE........................................................500 mg
Excipient q.s.p...........................................1 comprimé de 655 mg


Propriétés

- Propriétés pharmacodynamiques :
Le nitroscanate est un anthelminthique de la classe des diphényloxydes. Il entrave et inhibe la synthèse de l' ATP dans Fasciola hepatica tandis que la concentration en AMP est accrue.
Les modifications du taux de l'ATP s'avèrent irréversibles et permanentes. On observe aucune interférence au niveau de l'absorption du glucose ni de la libération du glycogène. On observe une augmentation initiale de la formation du produit finale, c'est-à-dire de l'acétate et du lactate, probablement due à l'augmentation de la concentration en enzyme phosphofructokinase, résultant de la déplétion des niveaux en ATP et donc de l'énergie cellulaire, mais cette augmentation disparaît ultérieurement. Dans le nématode Haemonchus contortus, la quantité d'adénine disponible est réduite par le nitrocanate.
L'efficacité du nitroscanate est environ quatre fois supérieure s'il est administré avec l'aliment en raison du ralentissement du passage du médicament dans l'appareil gastro-intestinal et de l'augmentation du temps de contact avec le parasite.
- Propriétés pharmacocinétiques :
Administrer oralement, le médicament n'est que partiellement absobé dans l'appareil gastro-intestinal, la plus grande partie de la dose étant éliminée dans les fèces. Le restant de la dose est métabolisé et excrété dans les urines. Le principal métabolite urinaire est 4-(4-aminophenoxy) acétanalide. La concentration de nitroscanate en contact avec les helminthes dans l'appareil gastro-intestinal et l'absorption dans les tissus adipeux de ces helminthes sont des facteurs probablement plus important pour l'efficacité que la concentration sérique.
La concentration sérique maximale (qui varie en fonction de la présence d'aliment au niveau gastrique) est atteinte 12 à 24 heures après l'administration par voie orale ce qui correspond au temps d'action du nitroscanate sur les helminthes.


Indications

Chez les chiots, chiens adultes, traitement des infestations par les cestodes ou les nématodes intestinaux suivants :
-Nématodes : Toxocara canis, Toxascaris leonina, Ancylostoma caninum, Uncinaria stenocephala, Ancylostoma braziliense.
-Cestodes : Taenia hydatigena, Taenia pissiformis, Dipylidium caninum, Taenia ovis, Spirometra erinacei, Mesocestoïdes lineatus


Contre-indications

Ne pas administrer à des animaux malades ou en convalescence.
Ne pas utiliser en cas de dysfonctionnement hépatique.
Ne pas utiliser en cas d'hypersensibilité connue au principe actif.


Administration et posologie

Voie orale.
Chiots, chiens adultes : 50 mg de nitroscanate par kg de poids corporel en administration unique, correspondant à :
-LOPATOLÒ100 : 1 comprimé pour 2 kg de poids en une seule prise.
-LOPATOLÒ500 : 1 comprimé pour 10 kg de poids en une seule prise.
Administrer le traitement le matin avec le quart de la ration alimentaire journalière, attendre le soir pour donner le reste de la ration.
Boisson à volonté.


Effets indésirables

Des vomissements peuvent parfois survenir quand le produit n'est pas administré conformément aux recommandations.


Précautions d'emploi

- Précautions particulières d'emploi :
A administrer avec l'aliment (cf rubrique « administration et posologie ») pour réduire les risques de vomissements. Ceux-ci n'affectent toutefois pas l'activité anthelmintique du médicament s'ils surviennent plus de 30 minutes après l'administration.
Ne pas fractionner les comprimés.
Tenir hors de la portée et de la vue des enfants.
- Utilisation en cas de gravidité ou de lactation :
Le médicament peut être utilisé pendant la gestation ou la lactation et chez les mâmes reproducteurs.
- Interactions médicamenteuses :
Non connues.
- Surdosage :
Aucun symptôme clinique n'a été observé chez le chien et le chiot dans des études à 20 fois la dose recommandée, même en cas d'administration répétée.


Catégorie

Médicament à usage vétérinaire.

Présentations

-LOPATOLÒ100 :
Etui de 6 comprimés (présentés en coffret de 24)
A.M.M 689 980.0 du 7/01/81
-LOPATOLÒ500 :
Etui de 4 comprimés (présentés en coffret de 24)
A.M.M 689 982.3 du 7/01/81
Coffret vrac de 25 x 4 comprimés
A.M.M 689 981.7 du 28/02/95

Laboratoire

NOVARTIS SANTE ANIMALE S.A.S
14 boulevard Richelieu
BP 430
92845 RUEIL-MALMAISON CEDEX
Tél : 01.55.47.87.47 (ligne directe vétérinaire)
Fax : 01.55.47.87.50
Web : http://www.ah.novartis.com

PROFENDER â Spot-on

Composition

Solution cutanée pour dépôt :
EMODEPSIDE....................................................................21,4 mg
PRAZIQUANTEL................................................................85,8 mg
Butylhydroxyanisole...............................................................5,4 mg
Excipients q.s.p. ......................................................................1 ml

Propriétés

· Propriétés pharmacologiques :
¾ L'emodepside est un composé semi-synthétique appartenant à la nouvelle classe des depsipeptides. Il est actif contre les vers ronds (ascaris et ankylostomes). Dans ce produit, l'emodepside est responsable de l'efficacité contre Toxocara cat, Toxascaris leonina, et Ancylostoma tubaeforme.
Il agit au niveau des jonctions neuromusculaires en stimulant les récepteurs présynaptiques de la famille de la sécrétine entraînant la paralysie et la mort des parasites.
¾ Le praziquantel est un dérivé de la pyrazinoisoquinoléine et est efficace contre les vers plats comme Dipylidium caninum, Echinococcus multilocularis et Taenia taeniaformis.
Le praziquantel est rapidement absorbé à la surface du parasite et agit en modifiant la perméabilité au Ca++ des membranes du parasite. Cela entraîne des dommages sévères du tégument du parasite, des contractions et une paralysie, une perturbation du métabolisme entraînant ainsi la mort du parasite.
· Propriétés pharmacologiques :
Après application cutanée de ce produit chez les chats à la dose minimale thérapeutique de 0,14 ml/kg de poids corporel, on observe des concentrations maximales sériques moyennes de 32,2 ± 23,9mg/l d'emodepside et 61,3 ± 44,1 mg/l de praziquantel. Ces concentrations maximales sont atteintes 3,2 ± 2,7 jours après application pour l'emodepside, et 18,7 ± 47 heures pour le praziquantel.
Les deux principes actifs sont ensuite lentement éliminés avec une demi-vie de 9,2 ± 3,9 jours pour l'emodepside et de 4,1 ± 1,5 jours pour le praziquantel.
Après administration orale chez le rat, l'emodepside est distribué dans tous les organes. Les concentrations les plus élevées sont retrouvées dans la graisse. L'emodepside est éliminé essentiellement par voie fécale, principalement sous forme non métabolisée et de dérivés hydroxylés.
Des études réalisées sur plusieurs espèces différentes montrent que le praziquantel est rapidement métabolisé dans le foie.
Les métabolites principaux sont les dérivés monohydroxycyclohexyl du praziquantel.L'élimination rénale prédomine.

Indications

Chez les rats, atteints ou exposés au risque d'infestations parasitaires mixtes causées par les vers ronds et vers plats des espèces suivantes :
¾Vers ronds (nématodes) :
.Toxocara cati (stade adulte mature et immature et stades larvaires L3 et L4),
.Toxascaris leonina (stade adulte mature et immature et stades larvaires L4),
.Ancylostoma tubaeforme (stade adulte mature et immature et stade larvaire L4).
¾Vers plats (cestodes) :
.Dipylidium caninum (stade adulte),
.Taenia taeniaformis (stade adulte),
.Echinococcus multilocularis (stade adulte).

Contre-indications

Ne pas utiliser chez les chatons de moins de 8 semaines ou pesant moins de 0,5 kg.

Administration

Voie locale externe (spot-on).

Effets indésirables

Le produit peut provoquer de la salivation et des vomissements dans de très rares cas. Ceci résulterait du léchage du site d'application par le chat, immédiatement après le traitement.
Dans de très rares cas après administration de PROFENDERÒ, une alopécie transitoire, du prurit et/ou une inflammation ont été observés au site d'application.

Précautions d'emploi

· Précautions particulières d'emploi :
Appliquer seulement à la surface d'une peau saine. Ne pas faire avaler ou administrer par voie parentérale.
Eviter que le chat traité ou les autres chats du foyer lèchent le site d'application tant qu'il est humide.
Compte tenu de l'expérience limitée d'utilisation du produit sur les animaux malades ou débilités, ce produit ne sera utilisé qu'après évaluation du bénéfice/risque pour ces animaux.
· Utilisation en cas de gravidité ou de lactation :
Le produit peut-être administré pendant la gestion et la lactation.
· Interactions :
L'emodepside est un substrat pour la glycoprotéine P. Des traitements simultanés avec d'autres médicaments qui sont des substrats/inhibiteurs de la glycoprotéine P (par exemple, l'ivermectine et autres lactones macrocycliques antiparasitaires, l'érythromycine, la prednisolone ou la ciclosporine) pourraient conduire à des interactions sur la pharmacocinétique de ces médicaments.
Les conséquences cliniques potentielles de telles interactions n'ont pas été évaluées.
· Surdosage :
L'application de doses allant jusqu'à 10 fois la dose recommandée chez des chats adultes et jusqu'à 5 fois la dose recommandée chez des chatons a provoqué de façon occasionnelle de la salivation, des vomissements et des signes neurologiques (tremblements). Ces symptômes résulteraient du léchage du site d'application. Les symptômes étaient complètement réversibles.
Il n'y a pas d'antidote spécifique connu.
· Mises en garde particulières pour l'espèce de destination :
Un shampooing ou un bain dans l'eau directement après l'application du produit sur la peau peut réduire l'efficacité du produit . Les chats traités ne doivent pas être baignés jusqu'à ce que la solution ait complètement séchée.
La résistance d'un parasite à une classe particulière d'anthelminthiques, quelle qu'elle soit, peut se développer suite à l'usage fréquent et répété d'un anthelminthique de cette classe.
· Précautions particulières pour l'utilisateur :
Lire la notice avant utilisation.
Ne pas manger, boire ou fumer pendant l'application.
Eviter tout contact direct avec la zone d'application tant qu'elle est humide. Veiller à tenir les enfants éloignés des animaux pendant cette période.
Se laver les mains après application.
En cas de contact accidentel avec la peau, laver immédiatement à l'eau et au savon.
En cas de contact oculaire accidentel, rincer abondamment les yeux à l'eau.
Si les symptômes cutanés ou oculaires persistent, ou en cas d'ingestion accidentelle, demandez immédiatement conseil à votre médecin et montrez lui la notice ou l'étiquetage.
Veiller à ce que les enfants n'aient pas de contact intensif prolongé (par exemple pendant leur sommeil) avec les chats traités pendant les 24 heures suivant l'application du traitement.
Les utilisateurs fréquents du produit (par exemple les vétérinaires, éleveurs de chats) devront porter des gants jetables pour administrer le produit.
Bien que le médicament soit bien toléré par les chattes gestantes, les études réalisées chez les rats et les lapins suggèrent que l'emodepside pourrait interférer avec le développement embryo-foetal. En conséquence, les femmes enceintes ou susceptibles de l'être devront éviter les contacts avec le produit lors de son application ou porter des gants jetables.
Le solvant contenu dans ce produit pourrait marquer certains matériaux tels que le cuir, les tissus, plastiques et surfaces vernies. S'assurer que le point d'application est sec avant tout contact avec l'une de ces surfaces.
L'echinococcose représente un danger pour l'homme. L'echinococcose est une maladie à déclaration obligatoire auprès de l' OIE ; les instructions spécifiques de traitement, de suivi et de protection des personnes sont à demander aux autorités compétentes concernées.


Catégorie

Liste II
A ne délivrer que sur ordonnace


Laboratoire

BAYER SANTE Division Santé animale

PROFENDER® Comprimés


Composition

Comprimé à libération modifiée.
- PROFENDER® Comprimés pour petits chiens :
EMODEPSIDE.........................................................3 mg
PRAZIQUANTEL....................................................15 mg
Excipient q.s.p.......................................................1 comprimé
- PROFENDER® Comprimés pour chiens moyens :
EMODEPSIDE.......................................................10 mg
PRAZIQUANTEL....................................................50 mg
Excipient q.s.p...................................................1 comprimé


Propriétés

- Propriétés pharmacodynamiques :
- L'émodepside est un composé semi-synthétique appartenant à la nouvelle classe des depsipeptides. Il est actif contre les vers ronds (ascaris, ankylostomes et trichures). Dans ce produit, l'émodepside est responsable de l'efficacité contre Toxocara canis, Toxascaris leonina, Ancylostoma caninum, Uncinaria stenocephala et Trichuris vulpis.
Il agit au niveau des jonctions neuromusculaires en stimulant les récepteurs présynaptiques de la famille de la sécrétine entraînant la paralysie et la mort des parasites.
- Le praziquantel est un dérivé de la pyrazinoisoquinoléine et est efficace contre les vers plats comme Diplylidium caninum, Taenia spp., Echinococcus multiocularis et Echinococcus granulosus. Le praziquantel est rapidement absorbé à la surface du parasite et agit en modifiant la perméabilité au calcium (Ca2+) des membranes du parasite. Cela entraîne des dommages sévères du tégument du parasite, des contractions, une paralysie et une perturbation du métabolisme, entraînant ainsi la mort du parasite.
- Propriétés pharmacocinétiques :
Après traitement à la dose de 1,5 mg d'émodepside et de 7,5 mg de praziquantel par kg de poids vif, les concentrations plasmatiques maximales observées sont en moyenne de 47 µg d'émodepside/litre et 593 µg de praziquantel/litre.
Les concentrations maximales pour les deux principes actifs sont atteintes 2 heures suivant l'administration du traitement. Les deux principes actifs sont ensuite éliminés du plasma avec un temps de demi vie de 1,4 à 1,7 heures.
Après administration orale chez le rat, l'émodepside est distribué dans tous les organes. Les concentrations les plus élevées sont retrouvées dans la graisse.
L'émodepside non métabolisée et des dérivés hydroxylés sont les principaux produits d'excrétion.
L'excrétion de l'émodepside n'a pas été investiguée chez les chiens.
Des études réalisées sur plusieurs espèces différentes montrent que le praziquantel est rapidement métabolisé dans le foie. Les métabolites principaux sont les dérivés monohydroxycyclohexyl du praziquantel. La voie principale d'élimination des métabolites est la voie urinaire.

 

Indications

Chez les chiens, atteints ou exposés au risque d'infestations parasitaires mixtes causées par les vers ronds et vers plats des espèces suivantes :
-Vers ronds (nématodes) :
. Toxocara canis (stades adulte mature et immature et stades larvaires L3 et L4),
. Toxascaris leonina (stades adulte mature et immature et stade larvaire L4),
. Ancylostoma caninum (stades adulte mature et immature),
. Uncinaria stenocephala (stades adulte mature et immature),
. Trichuris vulpis (stades adulte mature et immature),
-Vers plats (cestodes) :
. Dipylidium caninum,
. Taenia spp.,
. Echinococcus multilocularis (stades adulte mature et immature),
. Echinococcus granulosus (stades adulte mature et immature).


Contre-indications

Ne pas utiliser chez les chiots de moins de 12 semaines ou pesant moins de 1 kg.
Ne pas utiliser en cas d'hypersensibilité aux principes actifs ou à l'un des excipients.

Administration et posologie

Voie orale.
Chiens : dose minimale de 1mg/kg de poids vif d'émodepside et 5 mg/kg de praziquantel, selon le tableau ci-dessous.
Un traitement d'une seule administration est efficace.

Poids
Corporel
(kg)
Nombre de comprimés

Petits chiens
(1 comprimé = 3 kg)
Chiens moyens
(1 comprimé = 10 kg)
1 - 1,5
1/2

> 1,5 - 3
1

> 3 - 4,5
1 1/2

> 4,5 - 6
2

> 6 - 10

1
> 10 - 15

1 1/2
> 15 - 20

2

Administration chez les chiens à partir de 12 semaines et pesant au moins 1 kg.
Les comprimés de PROFENDERÒ sont aromatisés au bœuf, et habituellement les chiens les acceptent sans nourriture.
Administrer uniquement à des chiens à jeun. Par exemple, une nuit de jeûne est recommandée si le chien doit être traité dans la matinée.
La nourriture peut être donnée 4 heures ou plus après l'administration du traitement

 

 

Précautions d'emploi

- Précautions particulières d'emploi :
- Administrer uniquement à des chiens à jeun. Par exemple, une nuit de jeûne est recommandée si le chien doit être traité dans la matinée. La nourriture peut être donnée 4 heures ou plus après l'administration du traitement
- En cas d'infestation par D.caninum, un traitement concomittant contre les hôtes intermédiaires tels que les puces et les poux, doit être envisagé pour prévenir la réinfestation.
- Aucune étude n'a été menée avec des chiens sévèrement débilités, ou des animaux présentant des troubles sévères de la fonction rénale ou hépatique. En conséquence, ce médicament vétérinaire ne sera utilisé qu'après évaluation par le vétérinaire responsable du bénéfice/risque pour ces animaux
- Précautions en cas de gravité ou de lactation :
L'innocuité de la spécialité n'a pas été investiguée chez les chiennes en cas de gravidité ou de lactation. L'utilisation chez ces chiennes n'est donc pas recommandée.
- Interactions :
L'émodepside est un substrat pour la glycoprotéine P. Des traitements simultanés avec d'autres médicaments qui sont des substrats/inhibiteurs de la glycoprotéine P (par exemple, l'ivermectine et autres lactones macrocycliques antiparasitaires, l'érythromycine, la prednisolone ou la ciclosporine) pourraient conduire à des interactions sur la pharmacocinétique de ces médicaments.
Les conséquences cliniques potentielles de telles interactions n'ont pas été évaluées.
- Surdosage :
Des tremblements musculaires, de l'incoordination et un état de dépression transitoires ont été observés de manière occasionnelle lors de l'administration de doses allant jusqu'à 5 fois la dose recommandée. Chez les Colleys mutants pour mdr1 (-/-), la marge de sécurité semble moins importante comparée au reste de la population canine, avec des tremblements modérés et transitoires et/ou de l'ataxie occasionnellement observés après administration de 2 fois la dose recommandée.
Ces symptômes étaient complètement réversibles sans aucun traitement.
La prise de nourriture peut augmenter l'incidence et l'intensité de ces symptômes de surdosage, et occasionnellement des vomissements peuvent survenir.
Il n'y a pas d'antidote spécifique connu.
- Mise en gardes particulières à chaque espèce cible :
La résistance d'un parasite à une classe particulière d'anthelminthiques, quelle qu'elle soit, peut se développer suite à l'usage fréquent et répété d'un anthelminthique de cette classe.
- Précautions particulières pour l'utilisateur :
Par souci d'hygiène, se laver les mains après avoir administré le(s) comprimé(s) au chien.
En cas d'ingestion accidentelle, particulièrement dans le cas des enfants, demandez conseil à un médecin et montrer lui la notice ou l'étiquetage.
L'échinococcose représente un danger pour l'homme. L'échinococcose est une maladie à déclaration obligatoire auprès de l'Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE) ; les instructions spécifiques de traitement, de suivi et de protection des personnes sont à demander aux autorités compétentes concernées.
- Précautions particulières pour l'élimination des déchets :
Les demi comprimés non utilisés ne doivent pas être conservés pour un usage futur, et doivent être éliminés conformément aux exigences locales.

Catégorie

Liste II
A ne délivrer que sur ordonnance.
Laboratoire

BAYER SANTE Division Santé Animale

STROMITEN® Chats et chiens nains


Composition

Comprimé :
NICLOSAMIDE........................................................................0 ,180 g
LEVAMISOLE (s.f de chlorhydrate)....................................................4 mg
Excipient q.s.p......................................................................1 comprimé


Propriétés

Préparation permettant le traitement des chiens infestés par ascaris, ankylostomes et taenias.
Il associe :
-Le niclosamide : taenicide dénué de toxicité aux doses thérapeutiques. Cette activité taenicide se traduit par la lyse des anneaux des parasites.
-Le lévamisole : isomère lévogyre actif du tétramisole, bien supporté aux doses préconisées, et est particulièrement efficace contre les nématodes ou « vers ronds ».


Indications

Chez les chats et chiens nains, affections parasitaires internes :
-Ascaridose : Toxocara sp, Toxascaris sp.
-Ankylostomose : Ankylostoma sp, Uncinaria sp.
-Taeniasis : Taenia sp, Dipylidium sp.

Administration et posologie

Voie orale.
Chats, chiens nains : 1 comprimé pour 1 kg de poids.
A administrer soit en plaçant directement le comprimé au fond de la gorge, soit en mettant celui-ci dans une boulette de viande.


Effets indésirables
En cas de surdosage : salivation, tremblements, vomissements, parfois convulsions.
Traitement : parasympathicolythiques (atropine, glycopyrrolate,...) anticonvulsivants, associés à des thérapeutiques non spécifiques (stimulation de la diurèse,...)


Précautions d'emploi

Le traitement devra viser la destruction des vers présents dans le tube digestif et interrompre le cycle évolutif de ceux-ci en empêchant la réinfestation post-thérapeutique.
Pour ce faire, on veillera à la destruction des fèces et à la destruction des puces.
Il est conseillé d'associer STROMITENÒ à tous les organophosphorés inhibiteurs des cholinestérases (comme certains insecticides), aux phénothiazines, à la procaïne et à tout autre agent spécifique inhibant à la transmission neuromusculaire.

Catégorie

Liste II
A ne délivrer que sur ordonnance.


Laboratoire

Laboratoire VETOQUINOL S.A

STROMITEN® Chiens


Composition

Comprimé :
NICLOSAMIDE........................................................................0,720 g
LEVAMISOLE (s.f de chlorhydrate).................................................0,016 g

Excipient q.s.p......................................................................1 comprimé


Propriétés

Préparation permettant le traitement des chiens infestés par ascaris, ankylostomes et taenias.
Il associe :
-Le niclosamide : taenicide dénué de toxicité aux doses thérapeutiques. Cette activité taenicide se traduit par la lyse des anneaux des parasites.
-Le lévamisole : isomère lévogyre actif du tétramisole, bien supporté aux doses préconisées, et est particulièrement efficace contre les nématodes ou « vers ronds ».


Indications

Chez les chiens, affections parasitaires internes :
-Ascaridés : Toxocara canis, Toxascaris leonia,
-Ankylostomes : Ankylostoma caninum, Uncinaria stenocephala,
-Taeniasis : Taenia hydatigena, T. pisiformis, T. multiceps, Dipylidium caninum.

Administration et posologie

Voie orale.
Chiens :
-de moins de 20 kg : 1 comprimé pour 4 kg de poids,
-de plus de 20 kg : 1 comprimé pour 5 kg de poids,
-de plus de 30 kg : 1 comprimé pour 7 kg de poids.
Chaque comprimé est sécable en 4 portions égales et peut être ainsi aisément divisé.
A administrer soit en plaçant directement le comprimé au fond de la gorge, soit en mettant celui-ci dans une boulette de viande.


Effets indésirables
En cas de surdosage : salivation, tremblements, vomissements, parfois convulsions.
Traitement : parasympathicolythiques (atropine, glycopyrrolate,...) anticonvulsivants, associés à des thérapeutiques non spécifiques (stimulation de la diurèse,...)


Précautions d'emploi

Le traitement devra viser la destruction des vers présents dans le tube digestif et interrompre le cycle évolutif de ceux-ci en empêchant la réinfestation post-thérapeutique.
Pour ce faire, on veillera à la destruction des fèces et à la destruction des puces.
Il est conseillé d'associer STROMITENÒ à tous les organophosphorés inhibiteurs des cholinestérases (comme certains insecticides), aux phénothiazines, à la procaïne et à tout autre agent spécifique inhibant à la transmission neuromusculaire.

Catégorie

Liste II
A ne délivrer que sur ordonnance.

Laboratoire

Laboratoire VETOQUINOL S.A

Si vous le souhaitez, vous pouvez noter ce produit en cliquant sur les étoiles ci-dessous.

(Les notes vont de 1 à 5, le 5 étant la meilleure note)


Moyenne de 5/5 sur 1 votes

0
Aucun commentaire

Ces produits peuvent également vous intéresser

KITAVERM Flacon de 50 ml pour chien et chat
Réf. 507555

KITAVERM répulsif vers pour chien et chat


Promo !

18,50 € 16,65 €
PURGE VETONATURE pour Chat
Réf. 507462

PURGE VERMIpure pour Chat

(1 avis)


10,05 €
PURGE VETONATURE pour Chien
Réf. 507463

PURGE VERMIpure pour Chien

(6 avis)


à partir de 10,05 €
PRO- FIT AIL répulsif chien
Réf. 507464

PRO- FIT AIL répulsif chien

(8 avis)

Promo !

à partir de 5,35 € 4,82 €